Accueil > Veille > Nos réactions "à chaud" > Play 2.0 - les Release Candidates arrivent !

Play 2.0 - les Release Candidates arrivent !

Matthieu Guillermin 9 mars 2012
3 commentaires

La version beta de Play 2.0 sortie en novembre dernier nous avait laissés quelque peu sur notre faim car beaucoup de fonctionnalités n’étaient pas finalisées. Les choses ont bien changé ces dernières semaines avec l’arrivée des Release Candidates.

On retrouve dans ces versions un framework relativement robuste et une API stabilisée. Très facile à prendre en main pour les développeurs connaissant Play 1, cette nouvelle version fait la part belle à Scala qui a été très largement utilisé pour développer le framework. On notera quelques nouveautés intéressantes : une approche multi-language inédite permettant de mêler du code Java et Scala de manière très transparente, un nouveau moteur de template "type-safe", une couche d’accès aux données revue pour Scala, l’arrivée d’un système de gestion des formulaires, la compilation des assets,...

Toutes ces évolutions ne sacrifient pas à la philosophie originelle de Play et en font un outil à tester sans hésitation !

Clever Age

Par Matthieu Guillermin

 

3 commentaires

  • Guillaume Saint-Raymond
    9/03/2012 - 14:21

    As-tu pu utiliser la couche d’accès aux données Anorm ? Je suis un peu sceptique à l’utilisation, est-ce vraiment simple à utiliser/maintenir ?

  • Matthieu Guillermin
    9/03/2012 - 14:59

    J’ai joué un petit peu avec Anorm et c’est un vrai qu’il est quand même assez contraignant. On perd le côté "magique" de l’ORM et on se retrouve avec beaucoup de code à écrire. La version beta incluait un helper "Magic" qui gérait pas mal de choses tout seul mais malheureusement il a été enlevé (cf : http://groups.google.com/group/play...).

    Du coup, je préconiserais Anorm uniquement si tu as besoin d’un contrôle fort sur ton code SQL (problématique de performance par exemple). Si ce n’est pas le cas et que tu veux faire du développement plus rapide, tu peux utiliser Ebean avec des classes Java (très similaire au fonctionnement de Play 1) ou alors partir sur un autre ORM Scala mais qu’il faudra intégrer "à la main" (il est fort probable que des modules intégrant les ORMs les plus courants soient disponibles dans le futur).

  • Matthieu Guillermin
    13/03/2012 - 14:04

    Pour compléter cet article, la version finale de Play 2.0 vient de sortir : http://www.playframework.org/